1. A l’aide!

A L’AIDE !  Octobre 2012

Bon, c’est moi, l’auteur de ce soi-disant roman. Sherloque, c’est moi. Je reprends la main parce que je ne suis vraiment pas une romancière et que je ne sais vraiment pas écrire une histoire à suspens.

Les documents récupérés par Sherloque, je les ai écris en 2006 quand toute cette histoire a commencé. Un beau jour, j’ai vu arriver chez moi à la poterie ma cousine-cocotier complètement affolée et crevée. Elle voulait dormir, elle n’avait pas pu dormir depuis longtemps à cause de ce qui lui arrivait et qu’elle m’a raconté. L’aménagement des combles était fini depuis peu et j’y avais mis mon ordinateur. C’est donc installées sur le palier, comme je le suis en ce moment, que j’ai transcrit son histoire. Cette histoire de voisin qui lit à distance ce qu’elle écrit et qui surveille tout ce qu’elle fait, est une histoire vrai de vrai.

Cette affaire s’est ensuite transmise sur moi. Je vais essayer de raconter ici comment ça fonctionne. Voilà 6 ans que je suis sous l’oeil et la coupe de ‘quelqu’un’ qui cherche à me nuire et vraisemblablement à me détruire.

Je reprends la main ce matin parce que je viens de subir un grand coup sur la tête, plus fort que d’habitude. Il était 6h15, ça vient d’arriver. Je me dis qu’il faudrait que j’aille déposer une plainte à la gendarmerie mais cette histoire est tellement loufoque! J’ai des doutes qu’on me croit et j’ai même la hantise qu’on me prenne pour une folle assez dérangée pour enfermer…

Voilà des années, six ans exactement, que je joue à cache-cache avec ce prédateur qui cherche… les mots pour décrire tout ça sont très difficile à trouver. Comment raconter une expérience extra-ordinaire au sens premier du terme?

Je ne sais plus par où la sensation d’être surveillée a commencée. J’ai eu tout à la fois les yeux et les oreilles envahis. Maintenant j’y suis tellement habituée. J’aimerais vraiment pouvoir en parler à quelqu’un qui me croirait.

Bon, revenons à ce matin. Toutes les nuits, c’est un jeu de cache-cache avec une force, une présence, d’en haut… oui, bon, dit comme ça, ça a vraiment l’air d’une histoire débile. Mais quand même, on devrait pouvoir admettre à notre époque l’éventualité d’une surveillance qui se ferait par satellite. D’une surveillance personnalisée par satellite et ordinateur.

Si je dis que j’ai de la lumière blanche dans les yeux, on va me rire au nez et me dire que j’ai trop regardé Stargate. Mais la science-fiction n’est pas que de l’imagination pure, c’est aussi de la ‘science’ comme son nom l’indique. Et puis cette lumière dans mes yeux, je n’ai fait la relation avec Stargate que bien plus tard. La quantité de lumière blanche dans mes yeux devenant trop grande, j’ai cherché un moyen de m’en débarrasser et j’ai trouvé qu’en ‘riboulant’ des yeux avec les paupières fermées, la lumière était visible en ronds blancs et qu’à force de ‘ribouler’, elle devenait plus pâle. Un autre moyen est de passer mon doigt sur mon globe optique et de le trainer tout autour en appuyant. La lumière s’en va petit à petit tout en me faisant faire des spasmes sur tout mon corps.

Donc, cette nuit, tôt ce matin, alors que j’essayai de me débarrasser de cette lumière blanche plus intense dans l’oeil droit, la tête couverte d’un grand plat en porcelaine, alors que j’étais presque arrivée à éliminer cette lumière de mes yeux, un grand coup m’est tombé sur la tête. Très fort, plus fort que d’habitude. La première fois que ça m’est arrivé, c’était il y a environ 3 ou 4 ans, dans le loft à Chazelet. J’étais couchée dans mon lit et le coup m’a fait soulevé la tête avec force. C’est une drôle de sensation car il ne s’agit pas d’un coup matériel avec un objet, mais d’un coup virtuel pour ainsi dire qui pourtant a un effet réel. Je me souviens avoir crié ‘hey!’ mais sans avoir peur, sans prendre panique. Je cherche toujours la parade, en l’occurence une assiette en porcelaine sur la tête. La force émise pour envoyer un tel coup est vraisemblablement de l’électricité statique et donc, d’après moi, un truc anti-conducteur d’électricité doit pouvoir arrêter le flux. J’avais appris ça, gamine, quand ma mère avait expliqué qu’on peut se garantir du tonnerre sous une assiette en porcelaine, et d’ailleurs j’en avais cassé une en essayant ce système lors d’un orage!

A part la lumière blanche dans les yeux, il y a comme une recharge sur tout mon corps qui se traduit par des tremblements imperceptibles mais constants. J’ai essayé de comprendre ça, comment ça fonctionnait et comment je pouvais m’en débarrasser. S’il s’agit d’électricité, alors je peux essayer de faire une ‘terre’ comme on met à un appareil électrique. Je mets mes doigts dans la terre quand je jardine et alors, effectivement, tout mon corps se met en spasmes jusqu’à épuisement de l’électricité. L’autre façon est de prendre un grand bain tout en me relaxant activement. Dans les 2 cas, il semble que ça marche. Mais chaque nuit, j’ai droit à une recharge. Des tremblements se font sentir sur tout mon corps à la fois, ou bien sur certaines parties comme les jambes, la tête, le sexe, le thorax. A une époque je dormais avec une assiette en porcelaine sur la tête et une autre sur les jambes. Au fil du temps j’ai trouvé une autre solution, une couverture avec des emballages d’aluminium cousus dessus.

A L’AIDE !  mercredi 24 octobre 2012

Cette nuit du 23 au 24, c’était le cirque! J’ai eu droit à 2 coups sur la tête, à 2:10 et à 5:10. Les coups étaient légers mais le jeu de cache-cache permanent. Je suis dans le lit du bas des lits superposés dans la petite chambre mansardée du haut. Comme j’en avais marre de dormir avec des vibrations permanentes sur le corps, j’ai repris l’idée de la couverture cousue d’aluminium que j’ai étalée sur moi et j’ai attendu la réaction. Pas de tremblements pendant très longtemps, jusqu’à 2:10 où j’ai reçu un coup léger sur la tête. Je me suis alors couverte la tête du plat en porcelaine. J’ai dû dormir sans tremblements car ce matin, malgré cette nuit agitée, je ne suis pas fatiguée, je ne ressens pas cette lourde fatigue dans tout le corps comme si j’étais convalescente de quelque longue maladie. Pourtant vers 5h je me suis positionnée sans le plat la tête exposée sous le vélux et c’est alors que j’ai reçu le deuxième coup léger. Je me suis levée pour tirer le store sur le vélux. Il est peut-être non-conductible car à partir de là, je n’ai plus eu du tout de tremblement.

J’ai l’impression que ceux qui s’acharnent sur moi paniquent un peu, s’affolent, et voudraient en finir et me détruire. Peut-être parce qu’ils ont vu que je me suis remise sur FaceBook et donc que je risque de parler de mon affaire. Je ne sais pas. Hier j’ai entendu une voix, au réveil. Ils emploient toute la panoplie maintenant. C’était une voix de femme, en français, qui a dit un seul mot, mais que j’ai oublié maintenant. C’est tellement furtif que j’ai toujours l’impression d’avoir rêvé. Mais la voix apparaît comme tout à fait réelle.

La puissance du coup sur la tête dépend de la quantité d’électricité (statique?) que j’ai dans le corps. En ce moment je fais très attention de m’en débarrasser au maximum, en prenant des bains, en me débarrassant de la lumière dans les yeux et en m’arcqueboutant quand je reçois les tremblements. La fatigue aussi est liée à la quantité d’électricité, j’en suis sûre maintenant. Ce matin, malgré l’agitation de la nuit, je suis en pleine forme et je ne ressens pas dans le dos et dans tout le corps, cet épuisement caractéristique qui fait que je me traîne et que je ne peux pas faire grand-chose dans la journée.

A L’AIDE !  lundi 12 novembre 2012

Je viens de passer une nuit mouvementée à nouveau, ça s’était un peu calmé pendant les vacances de Toussaint avec du monde dans la maison. J’ai voulu croire pendant la semaine dernière que c’était fini. Vain espoir!

Hier dimanche soir je revenais de chez mon fils où j’avais bu un café corsé dans l’après-midi, ce qui a fait que je ne me suis pas endormie tout de suite, et même pas du tout. D’habitude, les tremblements commencent après un bang au-dessus de moi sur le toit ou même sur le velux. Mais récemment, le bang est très discret, plus loin, sourd, quelque part dans la maison. Hier soir, pas de bang du tout. Comme je ne dormais pas, j’attendais avec curiosité les manifestations usuelles, tout en espérant qu’il n’y en aurait pas.

Dans la nuit, un picotement comme une aiguille d’acuponcture sur l’orteil droit me fait retirer ma jambe rapidement et cacher mon orteil. Ce n’est pas nouveau, mais il y avait un certain temps que ça n’était pas arrivé. Un point de lumière au-dessus de moi une fraction de seconde, aussi. Là je savais que rien n’était fini. Un léger bang sur la tête me fait remettre le plat en porcelaine sur la tête. Je l’avais remis à côté de l’oreiller la veille car, malgré le calme apparent, j’avais ressenti un mal de tête le matin en me levant qui passe rapidement, m’indiquant d’expérience que j’avais dû être ‘bombardée’ pendant mon sommeil.

Une demi-heure après, un grand bang sur la tête, sur le plat, le son étant légèrement métallique, dû sans doute au fait que je suis sous le sommier métallique du lit du haut des lits superposés. Le coup était dur, heureusement que j’avais remis le plat. J’ai aussitôt allumé pour voir l’heure, il était 3:30 du matin, l’heure habituelle en fait, entre 2h et 4h du matin toutes les nuits.

A L’AIDE !  vendredi 30 novembre 2012

Dans la nuit de mercredi à jeudi, j’ai été réveillée en sursaut par une voix humaine très forte qui imitait le cri de rut d’un chat. Le son venait sur ma droite, à une cinquantaine de centimètres de mon oreille droite. J’ai sursauté et gueulé de colère. J’ai allumé pour voir l’heure: 5:35 et j’aurai dû me lever pour décrire l’évènement ici tout de suite. Mais je traîne pour ça, convaincue que quoi que je dise, on ne me croit pas. Autant garder tout ça pour moi. Mais ce n’est pas une bonne stratégie. Je vais désormais écrire tous les matins ce qui se passe chaque nuit. Je me suis rendormie tout en ronchonnant de colère.

Cette dernière nuit, de jeudi à vendredi, j’ai été réveillée par une voix d’homme qui marmonnait des sons incompréhensibles, au même endroit. J’ai allumé pour voir l’heure: 4:35 puis je me suis rendormie. A 5:15 j’ai entendu le bruit d’un bang sur le toit. Il y avait longtemps que je n’avais pas entendu ce bruit particulier. Auparavant c’était le signal que les tremblements allaient commencer.

Je pense qu’il est temps que je dépose une plainte officielle.

A L’AIDE !  samedi 1er décembre 2012

Hier soir c’est à 22:35 que j’ai reçu un coup sur la tête. J’ai remarqué tout haut que c’était la troisième fois qu’il se passait quelque chose à « 35 »!! Peut-être y a-t-il une raison, peut-être pas. Le coup était moyen, pas très fort, pas suffisant pour me faire bouger la tête. Depuis que j’ai mis une couverture cousue d’emballages aluminium au-dessus de mon lit, sur le sommier du lit du haut, les coups sur la tête sont bien moins forts.

J’ai dormi avec le plat en porcelaine sur la tête et je n’ai pas ressenti de tremblements. Quelquefois les tremblements sont très légers et ne me réveillent pas. Mais quand je me réveille, ils s’arrêtent et là je ressens une drôle de sensation dans les jambes, similaire à celle qu’on ressent quand on a des règles, difficile à expliquer.

Je vérifie le soir que mes yeux n’ont presque pas de lumière à l’intérieur des orbites. Je le fais en passant mes doigts sur le globe optique. Et je vérifie à nouveau le matin quand je me réveille. Hier soir et ce matin il n’y avait presque rien. J’ai bien dormi mais ce matin je suis quand même fatiguée. Je vais prendre un bain en espérant éliminer l’électricité statique de mon corps. Si c’est ça, je n’en sais rien.

A L’AIDE !  dimanche 2 décembre 2012

Cette dernière nuit a été bizarre. En général les nuits de samedi à dimanche sont calmes. Hier soir, comme d’habitude, j’attends toujours de voir ce qu’il va se passer avant de m’endormir. A 0:30 j’ai reçu un « coup d’acupuncture » sur le dessus du pied droit. C’est une violente sensation d’un aiguille enfoncé dans le pied. Ce n’est pas nouveau, il y a plusieurs années, c’était sur différents endroits du pied. Des petites cloques se formaient en ligne droite ou à angles droits, comme si un laser m’avait touché. Ce ne sont que des conjonctures, j’essaie de comprendre, mais la sensation est bien réelle et quelque peu douloureuse. J’essaie d’effacer cet effet en massant la partie touchée.

A 01:15 j’ai reçu un coup sur la tête de faible intensité et de la lumière a été envoyé dans mes yeux, de gauche à droite, comme d’habitude. J’ai essayé de l’effacer avant de m’endormir avec le plat de porcelaine sur la tête.

Ce matin j’ai entendu à ras ma tête une voix humaine disant ‘mmm’ assez fort pour me réveiller. J’ai fait semblant de ne pas entendre et je n’ai pas bougé. Cette voix a fait ‘mmm’ à moyenne intensité 4 fois rapprochées jusqu’à ce que je donne signe de me réveiller.

A L’AIDE !  lundi 3 décembre 2012

Un léger coup sur la tête à 22:30 et de la lumière envoyée dans les yeux, de gauche à droite, hier soir. Ce matin réveil à 7:35 par un ‘mm’ assez fort de baryton, suivi aussitôt par quelques minutes de la sensation de jambes en coton. J’ai passé du temps à effacer la lumière dans les yeux en me massant les globes optiques.

A L’AIDE !  mardi 4 décembre 2012

Cette dernière nuit, rien! Ni le soir, ni le matin. Je me suis réveillée à 7:20 toute seule sans voix off près de mon oreille. Hier soir, rien, ni bang sur le toit, ni point de lumière, ni envoi de lumière dans les yeux, rien. Un seul truc à signaler: au moment où j’allais sombrer dans le sommeil, je ne sais pas à quelle heure, j’ai eu la sensation que le système électrique de la maison avait sauté, ça arrive parfois quand un radiateur électrique pompe trop en même temps qu’un autre. Je me suis dit, ah zut, et j’ai pensé qu’il n’y aurait pas de chauffage pendant la nuit, mais j’étais trop engagée dans le sommeil pour réagir. Ce matin, surprise, le système électrique n’avait nullement sauté. Ce que tout ça signifie? c’est à voir.

A L’AIDE !  jeudi 6 décembre 2012

Incroyable mais vrai, ces 2 dernières nuits, j’ai pu dormir sans interférence. Voilà 6 ans que ça dure, je me suis habituée à attendre la présence d’un « prédateur » et d’y réagir. C’est quand même formidable de dormir tranquille! L’autre point, c’est que je me réveille et me lève en forme, sans ce poids de fatigue débilitante… Bref! comme c’est incroyable, j’attends quand même de voir. Cette après-midi, par exemple, alors que je m’endormais dans mon hamac dans la lingerie, j’ai été réveillée en sursaut par une voix d’homme à ras ma figure avec un ‘mm’ habituel, tonalité de ténor.

A L’AIDE !  dimanche 16 décembre 2012

Ce matin entre 8:30 et 9:00 j’ai été réveillée par l’imitation d’un cri de chouette à distance de mon oreille gauche… idée variante pour me réveiller, sauf que les chouettes ne crient pas le matin, mais le soir!

Tout ça me fait rire. Je me suis habituée à être surveillée et comme manipulée. Mais ce n’est pas bienveillant du tout, même si j’en rigole quelque peu comme ce matin avec le coup d’une fausse chouette à 9h du matin!

Tout de même, le fait que le cri du réveil ait changé indique qu' »ils » lisent ce que j’écris et s’y adapte. Ma cousine-cocotier en 2006 m’avait dit qu’ils lisaient ce qu’elle écrivait sur sa table à la main sur du papier. Passe encore, on peut imaginer un oeil mouchard installé quelque part dans la maison. Mais là, en ce moment, j’écris sur un ordinateur portable nullement branché sur internet. J’en ai bouché les accès pour branchement sur le net, justement pour n’être pas tentée de me mettre en ligne. Alors comment peuvent-ils lire ce que j’écris?

Les tremblements sont de plus en plus imperceptibles. Ils s’arrêtent dès que je me réveille et la seule indication est cette sensation dans les jambes comme si ma circulation sanguine reprenait. Certains jours je m’endors sans me couvrir la tête du plat en porcelaine et alors je me réveille avec un mal à la tête assez caractérisé, le mal étant sur le derrière de la tête côté gauche.

A L’AIDE !  vendredi 21 décembre 2012

Ce soir vers 19:30 je suis montée m’étendre sur le dos toute habillée sur mon lit. Alors que j’avais mon bras droit sur les yeux, j’ai vu comme en noir et blanc l’image précise d’une partie d’un visage avec un oeil qui me regardait, m’inspectait, en tournant la pupille lentement comme quelqu’un qui regarde dans un microscope. Cette image avec la pupille qui tournait a duré plusieurs secondes. Je n’en croyais pas mes yeux! Quelques secondes après qu’elle ait disparu, les tremblements ont commencé. J’ai mis le plat en porcelaine sur ma poitrine et je me suis arc-bouté, comme je fais souvent pour faire cesser les tremblements, ça ne marche pas toujours, et ça ne dure pas de toute façon, mais j’essaie quand même. La sensation d’un lancé d’aiguille d’acupuncture m’a percé le dessus du pied droit, que j’ai aussitôt couvert de mon pied gauche. J’ai rouspété et finalement, bien plus tard, je me suis levée pour écrire tout ça.

A L’AIDE !  lundi 7 janvier 2013

Je n’en peux plus.
Aidez-moi.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s